Méthodes d’intégration avec TYPO3: 01 La méthode classique historique

La méthode classique pour intégrer son site avec TYPO3 consiste à ajouter des ###MARKERS### ou des ###SUBPARTS### ###SUBPARTS### pour remplacer, ou encadrer les zones qui ont pour vocation d’être dynamique dans votre site internet.

Ces zones sont remplacer avec du typoscript, qui va dynamiquement récupérer des valeurs, ou vous permettre de saisir du contenu via le back-office ou le front-office.

Avantages

  • Natif, pas de temps de calcul ou de sur-couche de traitement
  • L’ajout de markers est très simple
  • Fonctionne avec la majorité des extensions
  • Pas de bugs
  • Les données sont stockées tel-quel en base
  • Les fichiers HTML sont simples à modifier par un profil développeur Frontend

Inconvénients

  • Backend trop limité pour un site complexe
  • Difficile de présenter le backend de manière ergonomique sur un site complexe
  • Obligation de créer des extensions pour créer des éléments de contenus spécifiques
  • Difficile de mutualiser les intégrations déjà réalisées
  • Pas de framework HTML intégré

Profils métier nécessaires à l’intégration

  • Intégrateur TYPO3
  • Développeur Frontend
  • Développeur PHP dans certains cas

Du point de vue du client

  • Adapté à un site simple 
  • Backend très fouillis pour un site complexe
  • Possibilité de modifier facilement les Templates
  • Facile de trouver un prestataire pour faire évoluer le design

En savoir plus

Intégrateur TYPO3 depuis 2003, maintenant responsable du pôle d'expertise chez TalanSolutions. Je réalise des audits, des préconisations, des missions d'expertise. J'ai la chance de diriger le plateau technique Web PHP / TYPO3 d'EXL Group.

12 commentaires

  1. Popy   •  

    Inconvénients
    * Backend trop limité pour un site complexe
    Fake, le grid layout rend la chose faissable sans difficulté

    * Difficile de présenter le backend de manière ergonomique sur un site complexe
    Je suis presque certain que le display du grid layout est customizable

    * Difficile de mutualiser les intégrations déjà réalisées
    Pourquoi donc ? Rien n’empèche de faire des libs de ts / templates.

    Et il manque un inconvénient : La majorité des tutoriaux nobrain recommandent de mettre le ts en base et les html / css / images dans fileadmin, ce qui est contre productif.

    • Cyril Wolfangel   •     Auteur

      Wow le roi des Trolls est le premier à répondre, bizarrement je ne suis pas surpris :)
      Je vais parler du backend layout dans un autre article, effectivement ça change la donne.

  2. Pingback: Méthodes d’intégration avec TYPO3: 02 Templavoilà | Cyril Wolfangel

  3. Grégory Copin   •  

    Quelqu’un utilise encore cette méthode sans au minimum automaketemplate et des plugins de FCE ? Tu souhaitais peut-être compléter cette méthode via plugins dans un autre article ?

    Tu connais sans doute très bien toutes les méthodes de templatage, mais j’ai écrit deux articles là dessus. Si ça peut te faire gagner du temps pour retrouver le nom des plugins alternatifs par exemple, les voici :
    http://www.test4u.fr/2012/05/20/typo3-sans-templavoila/
    et
    http://www.test4u.fr/2012/05/22/fusionner-les-methodes-de-template-de-typo3/

  4. Popy   •  

    « Quelqu’un utilise encore cette méthode sans au minimum automaketemplate et des plugins de FCE ? »
    Ben, oui :)

    • Grégory Copin   •  

      Pourquoi n’utilises-tu pas automaketemplate ? C’est quand même plus sympa que de se retrouver avec les markers dans le HTML, non ?

  5. Popy   •  

    Parce que j’ai pas besoin d’un morceau tout merdique de code sans cache spécifique pour ajouter 3 marqueurs dans un template HTML.

    • Cyril Wolfangel   •     Auteur

      Pareil, je n’ai jamais utilisé automake, justement, avec les subparts commentées tu peux cacher tes markers du gabarit, et au moins la vision des zones dynamique est claire dans le template en mode source, et pas de sur-couche.

  6. Aude   •  

    Backend_layout permet de faire une mise en forme très proche de ce que l’on a avec templavoilà.
    Il existe une extension, grid_elements, qui permet de faire l’équivalent des FCE. Et avec kb_nescafe on peut créer du multicolonne ou des contenus avancés également.
    Il n’est donc pas (toujours) nécessaire de créer des extensions pour créer des éléments de contenus spécifiques.
    Pour la mutualisation je ne comprends pas ce que tu entends par là ?

    Concernant l’argument « backend très fouillis », c’est à quel niveau ?

    Pour répondre à Grégory, nous n’utilisons plus automaketemplate depuis… la 4.2 de TYPO3…

    Et donc je plussoie Popy, comme d’habitude….

    • Cyril Wolfangel   •     Auteur

      Je comptais traiter les backend layout avec le grid-elements dans un articles à venir.
      Assez d’accord avec toi sur le fond, mais je trouve tout de même que le backend de kb_nescafe ne vaut pas celui d’un backend layout ou d’un templavoila framework.

    • Cyril Wolfangel   •     Auteur

      Salut Aude,
      J’ai réparé l’injustice dans ce nouveau post: http://www.cyril-wolfangel.com/integrateur-typo3/2013/05/31/methodes-dintegration-avec-typo3-04-la-methode-classique-actuelle-avec-backend-layout-et-grid-elements/
      Effectivement, l’intégration classique moderne corrige bien des défaut de la méthode historique !

      La mutualisation, j’entendais la réutilisation de templating pour d’autre intégration. C’est très facile avec Templavoilà Framework par exemple et son système de skin. Du coup tu peux aussi facilement changer l’apparence d’un site, sans modifier le backend ni les contenus clients.

  7. Popy   •  

    Elle en veut a mon corps, j’en suis sûr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *